lizzie sadin

lizzie sadin

photo-reporter

Lizzie Sadin a été durant une dizaine d’années successivement éducatrice, animatrice puis formatrice auprès d’adultes. Inspirée par les clichés de photographes humanistes, elle décide d’être photo-reporter. Elle se consacre à des reportages de fond à caractère social sur les Droits Humains tels que l’immigration clandestine en Europe, les mères adolescentes, les arabes israéliens, les enjeux climatiques en Amazonie, etc… Elle s’engage particulièrement pour la condition des femmes dans le monde. Durant 3 ans, elle réalise Est-ce ainsi que les femmes vivent ?, un reportage photographique sur la violence conjugale en France, puis sur l’élimination sélective des petites filles en Inde, sur les mariages précoces des petites filles en Éthiopie et sur le tourisme sexuel sur des mineures à Madagascar. En 2000, elle co-créé le Prix Canon de la Femme photo-reporter. En 2001, elle entame un travail de 8 ans sur les conditions de détention des enfants dans 12 pays. Mineurs en peines sera récompensé par plusieurs prix dont le Visa d’Or du photojournalisme 2007. Elle est lauréate du Prix Carmignac du photo-journalisme 2017 pour son travail sur l’esclavage et la traite des femmes au Népal.

Crédit photo : Corinne Bourlotte

Project

04/2019: Prix Photo La France Mutualiste